Si une image m’était contée : « Mont Aiguille hivernal »

Publié le Publié dans Si une image m'était contée

Pour inaugurer cette catégorie, je vais revenir sur une image que j'ai prise il y a maintenant pile 3 ans... 3 ans jour pour jour que j'ai eu l'intense plaisir de contempler seul un lever de soleil qui restera parmi les plus puissants que j'ai vu je pense...

 

L'histoire...

Cette image, cela faisait pourtant longtemps que je souhaitais la faire (depuis ma première découvert de ce lieu en décembre 2009 grâce à mon ami photographe Guillaume Laget) avec de bonnes conditions : neige fraîche, mer de nuages et le soleil qui se lève au bon endroit... Parti seul, n'ayant trouvé personne pour m'accompagner (sans doute à cause du fait que c'était tout de même un petit peu dangereux vu que je ne compte pas le refaire... :D), j'ai commencé à monter droit dans la pente (courte mais plutôt raide) qui mène au Rocher du Pansaret. Le début débonnaire a vite laissé place à la nécessité de bien s'orienter tout en zig-zagant entre les coulées d'avalanche de la nuit : la neige était en effet tombée en abondance... Après quelques moments de stress, ayant perdu beaucoup de temps dans la montée dans une neige vraiment profonde et une pente qui nécessitait de rester concentré, je suis arrivé sur le promontoire d'où prendre la photo... Autant en été on peut tenir (vaguement) à deux sur celui-ci, autant en hiver même à une personne une sérieuse attention est de rigueur : mieux vaut sonder la neige pour ne pas passer au travers d'une congère et aller visiter les falaises de plus près ! C'est donc très concentré que je me suis avancé là où prendre la photo, sondant chaque pas avec mon trépied...

Une fois installé, je suis resté bien concentré car je n'osais absolument pas bouger mes pieds de peur de passer au travers, mais le soulagement était grand de pouvoir se dire que tout s'était passé parfaitement comme prévu, avec en plus des nuages (non prévus eux !) qui remplissaient agréablement le ciel... Certainement le sentiment de récompense photographique le plus intense que j'ai vécu...

 

La technique...

Concernant les détails techniques photographiques, il s'agit d'un assemblage de 6 photos prises à main levée au 16mm, ce qui donne une idée d'à quel point la falaise du Mont Aiguille est proche du point de vue : le grand angle, combiné à l'assemblage panoramique, redonne un peu d'espace... Le cadrage ici s'impose de lui-même lorsque l'on est sur place : d'où l'importance pour moi d'avoir préparé la sortie en amont afin de m'assurer que le soleil serait situé au bon endroit pour obtenir une photo relativement équilibrée. Je n'ai par ailleurs utilisé ni filtre ni trépied (comme souvent d'ailleurs pour mes panoramiques), la luminosité étant suffisante et préférant garder une certaine liberté et réactivité si quelque chose se passait et qui m'imposait de réagir vite.

 

 

À voir dans mon expo « Monts et Merveilles »  ou... dans votre salon si vous souhaitez me commander un tirage !

 

 

Une réflexion au sujet de « Si une image m’était contée : « Mont Aiguille hivernal » »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *